Entrepreneurs débutants : 3 réflexes de base à avoir (Partie 3)

#entrepreneursdebutants #bonsreflexes #jeunesentrepreneurs

alejandro-escamilla-2

Bon réflexe n°3 – Faites-vous accompagner

Par souci de budget, le jeune entrepreneur a souvent tendance à vouloir assumer le plus de tâches possibles lui-même. Il veut « être au four et au moulin » en se disant que de cette façon, il dépensera moins d’argent.

Mais devenir entrepreneur, cela s’apprend ! Se lancer dans l’entrepreneuriat ne se limite pas à réaliser son rêve… Lorsque vous créez votre entreprise, vous devez désormais apprendre à jongler avec des notions qui pouvaient vous être totalement inconnues : gérer des flux d’argent, évaluer votre rentabilité, viser la pérennité de votre entreprise, tenir une comptabilité, etc. Sans parler des choix stratégiques à faire lors du lancement de votre activité (j’en parle dans l’article sur le réflexe n°2 – Définissez un plan d’action qui tient la route). C’est pour ces raisons que certains proches vous diront qu’il est risqué de vous lancer dans l’entrepreneuriat…

Le bon réflexe n°3 est donc de vous faire aider dans cette démarche.

Vous faire accompagner pour quoi exactement ?

Déjà, pour ébaucher une idée d’entreprise qui est réaliste et réalisable. Sans cette base, il vous sera impossible de faire décoller votre activité. Ensuite pour designer un plan d’action qui est basé sur des faits et pas sur de pures hypothèses (ce qui est souvent le cas lorsqu’on ne fait pas ce travail en profondeur !). De plus, être guidé vous permettra de ne pas réinventer la roue et ainsi éviter de perdre un temps précieux que vous pourriez consacrer à des actions vraiment efficaces pour lancer votre entreprise… Quelle est la façon la plus directe et efficace pour trouver vos clients ? Quelles sont les actions marketing qui sont pertinentes en fonction de votre type d’activité ? Quelles sont les meilleures pratiques pour ancrer une image de marque précise dans la tête de vos prospects ? Dans quel ordre mener vos campagnes de publicité ? Comment évaluer correctement ce qui fonctionne et ce qui est une fuite d’énergie et d’argent ? Autant de questions que vous pourrez éclaircir avec un spécialiste.

Vous faire accompagner par qui ?

Dites-vous que des milliers de personnes sont passées avant vous par la case « entrepreneur débutant » et ont pu expérimenter des erreurs et des échecs. N’avez-vous pas envie de vous éviter cette peine ? Si vous pouviez gagner plusieurs mois dans le lancement de votre entreprise tout en évitant de gaspiller de l’argent dans des actions qui ne servent à rien, le feriez-vous ?

Ensuite et c’est une partie non négligeable, vous remarquerez vite à quel point on peut se sentir seul et parfois découragé en tant qu’entrepreneur… Vous passerez par des moments de joie intense et des moments de doutes et d’envie de tout abandonner ! Et malheureusement vos proches sont souvent de mauvais conseillers car ils ne comprennent pas vraiment la situation dans laquelle vous vous trouvez. Vous entendrez alors des phrases du type « Tu n’as pas envie de te retrouver un travail de salarié avec des horaires réguliers et un salaire qui tombe à la fin du mois ? », ou encore « Mais pourquoi tu te compliques la vie ? Allé abandonne tant que tu n’as pas encore trop perdu de temps et d’argent »… C’est là que d’être accompagné par un entrepreneur expérimenté et qui connait très bien ce genre de secousses pour les avoir vécues prend tout son sens. Quand vous serez à 2 doigts de tout envoyer valser, vous serez bien content de pouvoir en parler à quelqu’un de confiance qui saura trouver les mots et vous donner l’inspiration qui vous manque dans ces moments-là…

Enfin, si vous voulez être accompagné par une personne expérimentée, choisissez quelqu’un qui vous inspire, en qui vous avez confiance et à qui vous pouvez vous confier sans pudeur et sans crainte. Choisissez un mentor et un guide qui a balisé les étapes à franchir sur le chemin de l’entrepreneuriat et qui vous aidera ainsi à gagner beaucoup de temps pour faire décoller votre entreprise.

Lisez les parties 1 et 2 en cliquant sur les liens suivants :

Partie 1 – Soyez curieux et posez des questions. 

Partie 2 – Définissez un plan d’action qui tient la route

Entrepreneurs débutants : 3 réflexes de base à avoir (Partie 2)

#entrepreneursdebutants #bonsreflexes #jeunesentrepreneurs

StockSnap_SWRREC0K3A.jpg

Bon réflexe n°2 – Définissez un plan d’action qui tient la route

Une fois la toute première phase de découverte derrière vous (voir article n°1 : Soyez curieux et posez des questions) , le moment est venu de passer concrètement à l’action.  Et c’est là que de nombreux jeunes entrepreneurs font l’erreur commune du débutant… Ils foncent tête baissée sans aucune vision sur les actions prioritaires à mener pour développer leur activité. Ils n’ont aucun plan d’action stratégique ni de vision clairement réfléchie. Le danger est que cette petite erreur peut vite mener à de gros dégâts sur le moyen terme si aucun cadre n’est rapidement mis en place.

Le deuxième bon réflexe est d’évaluer les objectifs que vous voulez atteindre pour votre business. Voulez-vous un revenu d’appoint ou voulez-vous en vivre ? De combien d’argent avez-vous besoin au minimum pour couvrir vos frais de vie ? Combien d’épargne avez-vous de côté pour éventuellement combler le manque de revenu des premiers mois d’activité ? Après combien de temps avez-vous besoin que votre activité vous rapporte de l’argent ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, définissez vos objectifs d’ici la fin de la première année. Ce que j’appelle les objectifs « Macro ». Ces objectifs peuvent ne pas être uniquement financiers. Par exemple, à la fin de ma première année d’activité, je souhaite avoir eu 10 clients, avoir fait 2 conférences, avoir 1000 fans sur ma page Facebook et avoir eu un chiffre d’affaires de 20.000€. Notez ces objectifs « Macro » et réfléchissez à leur faisabilité. Pour vous aider, posez-vous les questions suivantes : ne suis-je pas trop ambitieux ? Si mon objectif est ambitieux, ai-je les ressources internes suffisantes pour gérer toute la charge de travail ? Quels sont les freins qui pourraient m’empêcher d’atteindre cet objectif ? Quels sont, au contraire, les opportunités qui pourraient m’aider à y arriver ? De quoi ai-je concrètement et matériellement besoin pour atteindre ce but ?

L’étape suivante et de définir les actions précises« Micro »– à mettre en place pour atteindre cet objectif « Macro ». Vous dire que les objectifs « Macro » seront atteints tout seuls à force de combiner les actions en tous genres est un leurre ! Maintenant que vous êtes indépendant, vous devez fonctionner à l’inverse : Quel est mon objectif final ? Pour l’atteindre, combien d’actions dois-je mettre en place ? Quel est mon taux de conversion entre les actions que je pose et les clients payants ? A quelle fréquence dois-je faire des actions ? Via quels moyens ? Sur bases de quelles ressources financières ?

Vous l’aurez compris, réussir en tant qu’entrepreneur implique d’avoir une vision extrêmement claire des buts à atteindre sur le long terme et de toutes les actions nécessaires et réalistes à mettre en place pour y arriver.

Travailler sur votre vision et vos objectifs dès le début de votre activité vous fera gagner du temps… et de l’argent !

 

Si vous n’aviez pas lu la partie 1 de cet article, lisez-la en cliquant ici.

Entrepreneurs débutants : 3 réflexes de base à avoir (Partie 1)

#entrepreneursdebutants #bonsreflexes #jeunesentrepreneurs

jonathan-simcoe-88013.jpg

 

Bon réflexe n°1 – Soyez curieux et posez des questions

Faire ses premiers pas en tant qu’entrepreneur va souvent de pair avec une phase de découvertes et de surprises. Car, ce n’est un secret pour personne, le rythme de vie des entrepreneurs est fort différent de ce celui des salariés. Ce changement de rythme peut même être déroutant pour certains. Laissez-vous donc le temps de prendre vos marques et de découvrir le rythme qui vous va bien. Comment ? En vous ouvrant à ce nouveau monde… Et en vous posant des questions !

Avant de véritablement lancer votre activité, il est bon de vous poser 1 million de questions. A ce stade, pas mal de jeunes entrepreneurs ont le mauvais réflexe de taire leur idée par peur que quelqu’un ne la « vole ». En réalité, vous devez faire tout l’inverse ! « Pourquoi ? », me direz vous. Et bien parce qu’une idée en soi ne vaut absolument rien. Il est important que vous compreniez cela… Ce qui a réellement de la valeur est la manière dont l’entrepreneur va développer son idée, les moyens et les actions qu’il va mettre en place pour y arriver. Une entreprise est un tout, lui-même composé de pleins de facteurs totalement personnels liés à l’entrepreneur qui est à sa tête. Il y a des milliers de façons différentes de développer exactement la même idée d’entreprise. Vous pouvez vérifier cela très facilement en demandant à 10 personnes de votre entourage comment chacune ferait pour développer une entreprise de livraison à domicile, par exemple.

Ayez donc le réflexe de sortir de chez vous et de PARLER de votre idée. Récoltez les avis, les idées, les retours d’expériences de personnes expérimentées et non expérimentées. Quoi de mieux pour tester un intérêt du public que d’aller le vérifier directement sur le terrain ? Au plus tôt vous en parlerez, au plus vite vous pourrez ajuster ce qui doit l’être et développer votre entreprise dans la bonne direction.

Les premiers mois donc sont habituellement destinés à prendre des renseignements sur votre nouveau statut et la forme de votre entreprise, réseauter afin de rencontrer des personnes intéressantes pour le développement de votre activité et parler de ce que vous faites, récolter des idées et de l’inspiration, vous former, etc. Pendant cette phase il est vraiment conseillé de poser des questions à des entrepreneurs plus expérimentés, de comprendre pourquoi certaines entreprises n’ont pas perduré ou encore de vérifier certaines des hypothèses qui sont à la base de toute votre entreprise.

Il n’y a pas de questions indiscrètes. Dites-vous que la plupart des entrepreneurs chevronnés sont de véritables passionnés. Ils se feront un plaisir de vous livrer leurs secrets de réussite, de vous donner des conseils avisés et de vous partager leurs expériences positives comme négatives.

En espérant que cet article vous aura été utile, la partie 2 sera publiée très prochainement !

ENTREPRENEURS – Article publié dans le WonderWomenMagazine « 5 règles pour gérer sans stresser »

IMG_8377.JPG

En tant que femme entrepreneure, vous devez souvent apprendre à composer au quotidien avec une bonne dose de stress. Si parfois le stress peut s’avérer un excellent moteur pour se dépasser et sortir de sa zone de confort, il pourrait aussi vous amener à regretter votre vie « pépère » d’avant…

Entre le fait de découvrir un tout nouveau rythme de vie, le choix des actions prioritaires pour faire décoller votre entreprise, l’argent qui ne rentre pas toujours de façon linéaire, les clients exigeants, les limites inexistantes, pas étonnant que vous soyez stressée…

Mais comment lutter contre ce stress qui vous ronge ?

Je vous livre ici les 5 règles de base à respecter pour gérer sans stresser :

 

  • Règle n°1 : Mettez en place une bonne organisation de votre temps

Le temps est désormais une source d’argent pour vous… Donc apprenez à gérer votre temps de façon optimale dès le lancement de votre entreprise. Prenez le pli de structurer votre agenda avec les tâches prioritaires à réaliser chaque jour. Commencez votre journée en évaluant les tâches à accomplir et prenez-les une par une… La meilleure façon d’être super efficace est de terminer une tâche avant d’en commencer une autre. Vous n’avez pas clôturé une tâche ? Pas de panique, transférez-la au lendemain. Vous débuterez votre journée suivante en la finalisant. N’hésitez pas aussi à vous faire accompagner pour mettre en place dès le départ des stratégies gagnantes pour votre entreprise.

  • Règle n°2 : Identifiez les éléments qui vous stressent

Apprenez à vous connaitre et à mettre des mots sur ce qui vous stresse au quotidien. Nommez oralement les sources de stress ou notez-les par écrit. Cela vous permettra déjà une première prise de recul qui est fondamentale pour apprendre à déstresser. N’hésitez pas aussi à éliminer de votre existence des éléments qui vous stressent. Par exemple, le bruit d’un nouveau mail entrant vous horripile, retirez-le sans attendre.

  • Règle n°3 : Prenez soin de vousVous êtes la source et le moteur de votre entreprise.

Pour que celle-ci avance et fonctionne bien, il est indispensable de prendre soin de vous. Chaque jour, planifiez dans votre agenda des moments de déconnexion totale pendant lesquels vous faites des choses qui vous régénèrent et qui vous font du bien. Que ce soit une séance de sport, de la relaxation, une séance de marche, découvrez ce qui vous plait et faites-en un rituel incontournable chaque jour ! Vous constaterez vite que vous êtes bien plus efficace, détendue et créative suite à ces moments de détente.

  • Règle n°4 : Apprenez l’art de fixer des limites

Vous êtes une Wonder Woman, oui, mais pour faire évoluer votre entreprise sans stresser, il est nécessaire de savoir comment dire « non ». Non à un client trop envahissant, non à une demande de dernière minute, non à des horaires de travail extensibles, etc. Si vous n’êtes pas sure de vous, réservez-vous le droit de répondre plus tard à une demande. Vous pourrez ainsi prendre conscience de la meilleure réponse à apporter.

  • Règle n°5 : Entourez-vous des meilleurs éléments

Sélectionnez les meilleurs outils pour vous faciliter la vie au quotidien. Il n’y a de rien de plus agaçant et stressant que d’être ralenti et saboté par une technologie peu efficace. Je sais que lorsqu’on lance son entreprise, on n’a pas toujours un budget faramineux à dépenser en appareils et matériel, mais parfois, cela vaut la peine d’investir dans de l’outillage performant pour gagner en temps et en sérénité… En plus c’est aussi une façon d’investir en vous et de crédibiliser votre business. Commencez dès aujourd’hui à appliquer ces 5 règles et vous constaterez rapidement les résultats au niveau de votre bien-être et de vos résultats.

Melissa Ghys

http://www.wonderwomenmagazine.com/5-regles-pour-gerer-sans-stresser/

Vous êtes débordé ? Apprenez à dire non pour gagner du temps

Vous en avez marre de perdre votre temps à faire des choses que vous n’aimez pas ? Vous avez 1000 choses plus intéressantes à faire que cela ! Vous vous sentez souvent obligé, coincé, prisonnier. Vous pensez devoir rendre la pareille, vous croyez « qu’il faut » et que « vous devez ». Vous ne savez pas dire non car vous avez peur de blesser l’autre, de le vexer, de créer un conflit, etc. Vous cédez donc plutôt que d’essayer de dire non…

Dans cette série de 5 petites vidéos, je vous présente les bases de l’art d’apprendre à dire non. Je vous explique comment savoir dire non aux personnes de votre entourage en toute bienveillance et sans culpabilité. Vous verrez à quel point cette nouvelle habitude va vous faire gagner du temps et de l’énergie au quotidien !

Cliquez sur les liens suivants pour visionner les autres règles :

Règles n°3 & 4

Règles n°5 & 6

Règles n°7 & 8

Règles n°9 et 10

Et si nous passions une soirée ensemble à définir comment mieux consommer pour trouver du mieux-être ?

Atelier-conférence en présentiel, jeudi 23 février à Braine-l’Alleud

Pour les femmes et les hommes qui veulent arrêter de courir après le temps, reprendre leur vie en main et consacrer leur temps à revenir à l’essentiel

capture

Untitled design (5).png

 

En une soirée, je travaille avec un groupe de personnes qui veulent réfléchir à leurs modes de consommation actuels, apprendre des astuces pour moins gaspiller, comprendre comment gagner du temps au quotidien, temps qu’ils peuvent consacrer à ce qui compte réellement… Des personnes qui veulent prendre un moment pour se reconnecter à l’essentiel, connaitre les nouvelles pratiques qui existent et échanger avec d’autres personnes sensibles à cette thématique. Je vous aiderai à interroger vos modes de consommation tout en douceur et étape par étape vous repartirez avec des pistes de nouvelles actions à mettre en place pour consommer tout en vous faisant du bien à vous et au monde qui vous entoure.

 

Bénéfices de participer à cet atelier-conférence :

  • Vous repartirez avec des outils stratégiques pour gagner du temps au quotidien en adaptant vos modes de consommation
  • Vous être donné la permission  que  « oui » vous avez le droit de prendre du temps pour vous
  • Vous aurez fait un point sur vos habitudes de consommation et connaitrez les leviers pour assurer votre équilibre « je consomme-j’existe-je contribue »
  • Vous aurez pris conscience qu’en consommant différemment vous vous faites du bien à vous ainsi qu’au monde qui vous entoure
  • Un bien-être de vivre un moment d’échange et de partage en groupe atour d’une thématique essentielle
  • Vous saurez quelles nouvelles actions adopter et pourrez sereinement vous donner la permission de gagner du temps pour VOUS
  • Vous aurez en main des idées et inspirations claires d’actions et de façons de vivre-de consommer qui ont du sens pour vous

    Vous aurez accès à :  

  • Un outil de diagnostic de vos modes de consommation actuels afin d’identifier les pertes de temps ou les activités qui ne vous procurent aucun bien-être
  • Une conférence-débat sur les dernières tendances en matière de consommation
  • L’accès à l’enregistrement du webinaire les « 7 clés pour gagner du temps au travail »
  • Des surprises aussi J 

     


    Déroulement de la soirée : 

  • De 18h à 21h dans un cadre chaleureux et intimiste situé rue Joseph Gos 54 à 1420 Braine-l’Alleud (Centre Cristal’In)

  • Une soirée dédiée à vous et au questionnement sur vos modes de consommation en alternance avec des séances de questions-réponses.


     

    Comment vous inscrire :  

  • Envoyez un mail avec pour objet conférence-atelier à l’adresse : melissa@happynewyou.be
  • Recevez la confirmation de votre inscription
  • Le paiement se fait sur place au moment de l’atelier

J’ai vraiment hâte de vous rencontrer et de pouvoir vous aider.

A très vite,

         capture

img_8409Spécialiste en gestion du temps, organisation et développement personnel. Melissa est accompagnatrice des femmes et des hommes qui veulent arrêter de courir après le temps et reprendre leur vie en main. Formée à la communication, la gestion du temps, au Home-Life and Office Organizing, elle accompagne les personnes qui veulent retrouver du temps pour elles dans un espace de vie qui leur plait


Participez à l’atelier – Consommer autrement pour gagner du temps

Ce 23 février, j’anime un atelier sur le thème « Consommer autrement pour gagner du temps ». L’événement se passe au Centre Cristal’in à Braine-l’Alleud (Cristal’In, Rue Joseph Gos, 54 – 1420 Braine-l’Alleud).

Besoin de ralentir dans ce monde où l’on consomme de tout et où tout va vite ? Envie de vous reconnecter à l’essentiel ? Que diriez-vous d’interroger vos modes de consommation ? Participez à l’atelier sur le thème – Consommer autrement pour gagner du temps – afin de découvrir de nouvelles façons de consommer en dehors des carcans de la société de consommation…

Consommer autrement pour gagner du temps.png

ENTREPRENEURS – Voici mes conseils pour gérer votre planning de publications de contenu – Interview de Moncopywriting.com

Interview exclusive – Arrêtez de courir après le temps grâce à Melissa Ghys

Photo-melissa

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir sur le blog de www.moncopywriting.com Melissa Ghys qui est spécialiste auprès des femmes et des hommes qui veulent arrêter de courir après le temps en (re)prenant leur vie en main.

J’ai souhaité vous partager son interview pour 2 raisons :

La première : Nous sommes nombreux et nombreuses à « courir après le temps » (et à nous épuiser aussi…). Connaissant l’approche unique et efficace de Melissa concernant cette problématique, je sais qu’elle pourra nous apporter des clés essentielles, au cours de cette interview, pour nous réconcilier avec le temps et remettre du sens dans notre quotidien.

La seconde : Après avoir été 10 ans salariée, Melissa travaille désormais à son compte. Elle met en place des actions de marketing et de communication que je trouve à la fois originales et variées. J’ai donc voulu en savoir plus sur ses stratégies pour faire connaître https://happy-new-you.com/ et vous apporter ainsi davantage d’inspiration.

Maintenant, je laisse la parole à Melissa !


Bonjour Melissa. Première question pour toi, pourquoi t’intéresses-tu de si près à la question de la gestion du temps et qu’est-ce qui t’as motivé à aider les hommes et les femmes au niveau de cette thématique?

En fait, comme je l’explique sur mon site https://happy-new-you.com/a-propos/ tout a basculé le jour où je devais donner une formation à 100 Km de chez moi. En relisant mon intervention, j’ai ressenti une grande fatigue, je ne parvenais pas me concentrer ou à mémoriser quoi que ce soit. Et tout à coup, je me suis mise à pleurer. Mes nerfs étaient en train de lâcher… J’ai compris après coup qu’il s’agissait d’un épuisement à plusieurs niveaux, personnel et professionnel.

Avec le temps, j’ai réussi à reprendre le dessus tant sur le plan matériel (mieux organiser mon emploi du temps en me focalisant sur des priorités bien définies, trier, jeter, ranger pour me réapproprier mon espace de vie), que relationnel (me détacher de certaines personnes toxiques) et personnel (coaching, formations, reprise du sport, etc.).

Ayant constaté les conséquences d’un tel bouleversement, à la fois pour moi et mon environnement, et ayant aussi réussi à reprendre pied, j’ai voulu à mon tour aider chacun et chacune à faire face à ce problème.

De nombreuses personnes sont concernées par ce problème de manque de temps qui nous pousse aussi à nous recentrer sur nos besoins et nos priorités.


En écoutant ta réponse, la question qui me vient tout de suite à l’esprit est : quand on se sent submergé, à la merci de son quotidien, par quoi commencer pour sortir, au moins un peu, « la tête hors de l’eau ? »

Tout d’abord, l’idée est de ne pas « rajouter de la pression à la pression » existante.

Au cours de mon accompagnement, je suggère de commencer par vous réapproprier votre temps. C’est selon moi le plus urgent pour prendre de nouvelles habitudes et repartir sur de bonnes bases. Cela se traduit par faire une pause (s’arrêter littéralement) et prendre un moment pour redéfinir vos vraies priorités et éliminer les tâches accessoires. La vie est trop chargée pour l’alourdir avec des tâches inutiles ou peu enrichissantes !

Ensuite, je vous encourage à vous concentrer sur la sphère privée, en « désencombrant » votre cadre de vie à la fois sur le plan matériel et organisationnel. Le désencombrement a un double aspect positif:

En vous occupant de libérer de l’espace dans votre habitat, vous faites de la place pour les choses qui sont réellement importantes pour vous à cet instant. C’est une manière de se reconnecter à l’instant présent.

Une fois l’aspect matériel réglé, vous allez ressentir une libération psychologique. Vous vous allégez littéralement l’esprit ! Puis progressivement, vous vous reconnectez à vous-même, vous prenez du recul.

Vous avez désormais plus de temps et d’espace pour vous concentrer sur ce qui a réellement du sens et sur ce qui compte vraiment pour vous.

Combiner ces deux méthodes permet d’avoir de très bons résultats rapidement et de reprendre sa vie en main sur le long terme.

Le « passé » laisse la place petit à petit à votre « happy new you » !


Merci Melissa. Et concrètement, au niveau de ton accompagnement, qu’est-ce qui différencie tes services de ceux des autres professionnels en gestion du temps?

Ce qui différencie mes services de ceux des autres professionnels, c’est que je propose un programme inédit et défini étape par étape pour reprendre votre vie en main. De la réappropriation du temps et de l’environnement de vie jusqu’à la définition de ce que vous voulez pour votre existence, chaque étape de mon accompagnement permet de vous libérer de plus en plus de temps : Temps que vous pouvez consacrer à vos priorités et désirs profonds.


Je te suis à 100% Melissa : Le temps ne se rattrape pas, il est donc essentiel de le mettre au service de choses qui font réellement sens pour nous !

Je souhaitais maintenant savoir comment tu procèdes pour faire connaître tes services ? Je sais que tu mènes des actions de communication et de marketing à la fois sur internet mais aussi en présentiel, peux-tu nous en dire plus ?

Effectivement, j’alterne présence en ligne et rencontres avec ma clientèle ici en Belgique, où je vis.

Au niveau d’internet, j’ai pris soin de détailler les rubriques clés de mon site web notamment les pages « à propos » et de présentation de mes services. En effet, je m’appuie sur mon site web pour que celles et ceux qui sont intéressés par ma démarche puissent avoir des premières réponses complètes sur qui je suis, mes motivations et sur mon offre. Ainsi, on gagne du temps (eh oui, ça me tient à cœur!) car quand je suis contactée via mon site, la personne est déjà en « connexion » avec moi et perçoit rapidement comment je peux l’aider.

Ensuite, au niveau de la rubrique « blog » de mon site, j’alterne entre articles et vidéos. J’aime varier les supports de communication car nous ne sommes pas réceptifs de la même manière aux messages qui nous sont transmis. Nous avons nos habitudes : Certains préfèrent lire tranquillement dans les transports par exemple, pendant que d’autres sont davantage attirés par les vidéos.

Enfin, j’anime régulièrement ma page facebook professionnelle https://www.facebook.com/happynewyou.be/


Où trouves-tu ton inspiration?

Je suis souvent inspirée par des anecdotes de la vie de tous les jours et je me base sur ma propre expérience.

Par exemple, lors de l’arrivée de l’automne et lorsque les jours raccourcissent, je sais que cela impacte souvent « le moral des troupes ». J’ai donc ainsi eu l’idée de créer une vidéo sur le sujet.

En matière de marketing, parler de son vécu et de façon authentique est souvent beaucoup plus efficace que de développer des sujets complexes en profondeur et avec des termes savants.

J’ai la chance de traiter d’un sujet qui concerne une majorité de personnes. L’inspiration n’est pas présente tous les jours, mais lorsqu’elle l’est, je prends toujours soin de noter les sujets qui me viennent en tête afin de ne pas les oublier…


Et évidemment je te pose la question centrale dans le contexte de cette interview, comment t’organises-tu au niveau de tes actions communications et marketing?

Je consacre une journée de mon emploi du temps hebdomadaire à la planification, la rédaction et la publication de mes contenus.

Je centralise cela afin d’être plus efficace… Car, il est bien plus rapide, de conditionner son cerveau à se concentrer une fois pour toute sur une tâche que d’échelonner cette tâche petit à petit chaque jour. Le vendredi est mon jour fétiche pour cela car il me permet de terminer ma semaine en douceur et avec des activités qui m’apportent beaucoup de plaisir !

En ce début d’année j’ai également pris le soin de planifier toute mon année 2017 à l’avance en termes d’actions de marketing. Ainsi, j’ai une vision claire et balisée des grandes actions à mener et des tâches à effectuer pour chacune d’elles.

Concrètement, j’ai choisi le nombre d’actions de communication et marketing en fonction de l’objectif à atteindre au niveau de mon activité. Cette année est donc bien remplie au niveau actions de visibilités car l’entreprise arrive à sa première année d’existence, point pivot important au niveau de la stratégie de l’entreprise. En 2016, les gens ont découvert que je suis là et maintenant je voudrais qu’ils sachent ce que je fais.


Et par rapport à tes actions chez toi, en Belgique, comment sélectionnes-tu les événements auxquels tu participes ? Qu’est-ce que tu apprécies dans ce type d’action ?

Je suis naturellement très à l’aise dans le contact direct avec les personnes. C’est d’ailleurs ce que je préfère de loin ! J’essaye donc de planifier au moins un évènement par mois. Souvent j’en fais plutôt trois. J’alterne entre des évènements de « grande envergure » comme par exemple des séminaires destinés aux entrepreneurs ou des colloques sur des thèmes qui m’intéressent. L’occasion se présentera toujours de parler de ce que je fais et distribuer une carte de visite… J’aime aussi les rendez-vous en plus petits comités tels que des ateliers sur des thèmes qui recoupent mon approche, ou des formations. Les formations sont également très intéressantes en termes de rencontres. J’ai créé pas mal de contacts utiles pour mon entreprise lors de formations. Ainsi je fais d’une pierre deux coups : je me forme tout en faisant connaitre ce que je fais.

Je suis attentive à l’agenda des évènements qui se passent dans ma région afin de ne rien manquer (dans la mesure du possible). Attention toutefois à ne pas en faire trop. Cela doit rester un plaisir et un moyen de « sortir le nez hors de chez soi » pour rencontrer du monde. Il est aussi important de veiller à se définir un objectif avant chaque évènement. Par exemple, j’ai participé à une journée porte-ouverte dans un centre en développement personnel et bien-être avec la ferme intention de rencontrer la directrice et lui proposer mes services pour organiser des ateliers… C’est ce que j’ai fait! Ma mission était accomplie et je suis revenue de l’évènement satisfaite d’avoir atteint mon objectif.

A chaque action de communication ou de marketing son objectif, c’est fondamental.

Autrement, on se sent vite perdu face à l’ampleur des personnes à rencontrer, à toutes les informations à retenir, etc. Lorsqu’on trouve un évènement qui nous intéresse, il est toujours nécessaire de se poser la question : en quoi cet évènement pourrait-il m’apporter une plus-value ? Le temps étant une ressource rare, il faut l’utiliser à bon escient.

Merci à nouveau Mélissa pour toutes ces explications. Je suis persuadée que cela va inspirer celles et ceux qui suivent le blog et qui se sentent parfois dépassés au niveau des actions de communication et de marketing à effectuer.


Melissa, nous approchons la fin de cette interview. Souhaites-tu ajouter un dernier élément pour nos lecteurs et lectrices?

Si tes abonnés ont apprécié cette interview et souhaitent me poser directement des questions, j’organise un webinaire Jeudi 26 Janvier à 18h. J’ai axé cette conférence sur le thème du « burn-out » car je me suis rendue compte que l’on en parle beaucoup mais qu’on ne sait pas bien l’identifier et donc réagir à temps !


Oui et d’ailleurs ce n’est pas ton premier webinaire. J’ai assisté au précédent et je peux témoigner que Melissa délivre des informations précises, donne des références d’outils et de méthodes qu’elle a testées et aime interagir avec celles et ceux qui sont « en live » et en ligne avec elle !

Pour être avec toi le 26 Janvier comment doit-on procéder ?

Vous pouvez vous rendre sur mon site, directement à cette page https://happy-new-you.com/2017/01/10/webinaire-gratuit-ce-jeudi-26-janvier-a-18h-heure-francaise/

Vous y trouverez tous les éléments quant aux détails du webinaire et le lien pour s’inscrire.

Merci beaucoup Melissa.


http://moncopywriting.com/interview-exclusive-arretez-courir-apres-temps-melissa-ghys/