Entrepreneurs débutants : 3 réflexes de base à avoir (Partie 2)

#entrepreneursdebutants #bonsreflexes #jeunesentrepreneurs

StockSnap_SWRREC0K3A.jpg

Bon réflexe n°2 – Définissez un plan d’action qui tient la route

Une fois la toute première phase de découverte derrière vous (voir article n°1 : Soyez curieux et posez des questions) , le moment est venu de passer concrètement à l’action.  Et c’est là que de nombreux jeunes entrepreneurs font l’erreur commune du débutant… Ils foncent tête baissée sans aucune vision sur les actions prioritaires à mener pour développer leur activité. Ils n’ont aucun plan d’action stratégique ni de vision clairement réfléchie. Le danger est que cette petite erreur peut vite mener à de gros dégâts sur le moyen terme si aucun cadre n’est rapidement mis en place.

Le deuxième bon réflexe est d’évaluer les objectifs que vous voulez atteindre pour votre business. Voulez-vous un revenu d’appoint ou voulez-vous en vivre ? De combien d’argent avez-vous besoin au minimum pour couvrir vos frais de vie ? Combien d’épargne avez-vous de côté pour éventuellement combler le manque de revenu des premiers mois d’activité ? Après combien de temps avez-vous besoin que votre activité vous rapporte de l’argent ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, définissez vos objectifs d’ici la fin de la première année. Ce que j’appelle les objectifs « Macro ». Ces objectifs peuvent ne pas être uniquement financiers. Par exemple, à la fin de ma première année d’activité, je souhaite avoir eu 10 clients, avoir fait 2 conférences, avoir 1000 fans sur ma page Facebook et avoir eu un chiffre d’affaires de 20.000€. Notez ces objectifs « Macro » et réfléchissez à leur faisabilité. Pour vous aider, posez-vous les questions suivantes : ne suis-je pas trop ambitieux ? Si mon objectif est ambitieux, ai-je les ressources internes suffisantes pour gérer toute la charge de travail ? Quels sont les freins qui pourraient m’empêcher d’atteindre cet objectif ? Quels sont, au contraire, les opportunités qui pourraient m’aider à y arriver ? De quoi ai-je concrètement et matériellement besoin pour atteindre ce but ?

L’étape suivante et de définir les actions précises« Micro »– à mettre en place pour atteindre cet objectif « Macro ». Vous dire que les objectifs « Macro » seront atteints tout seuls à force de combiner les actions en tous genres est un leurre ! Maintenant que vous êtes indépendant, vous devez fonctionner à l’inverse : Quel est mon objectif final ? Pour l’atteindre, combien d’actions dois-je mettre en place ? Quel est mon taux de conversion entre les actions que je pose et les clients payants ? A quelle fréquence dois-je faire des actions ? Via quels moyens ? Sur bases de quelles ressources financières ?

Vous l’aurez compris, réussir en tant qu’entrepreneur implique d’avoir une vision extrêmement claire des buts à atteindre sur le long terme et de toutes les actions nécessaires et réalistes à mettre en place pour y arriver.

Travailler sur votre vision et vos objectifs dès le début de votre activité vous fera gagner du temps… et de l’argent !

 

Si vous n’aviez pas lu la partie 1 de cet article, lisez-la en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *